Phrase philosophique sur l’amitié

Belles pensées et maximes sur le thème de l’amitié.

Voici un très beau conte soufi sur le thème de l’amitié:

Il était une fois un vieil homme assis à l’entrée d’une ville . Un étranger s’approche et lui demande :

– je ne suis jamais venu dans cette cité, comment sont les gens qui vivent ici ?

Le vieil homme lui répond par une question :

– Comment étaient les gens dans la cité d’où tu viens ? 
– Egoïstes et méchants , c’est d’ailleurs la raison pour laquelle je suis parti dit l’étranger.

Le vieil homme reprend:

– Tu trouveras les mêmes ici!

Un peu plus tard un autre étranger s’approche et demande au vieil homme :

– Je viens d’arriver , dis moi comment sont les gens qui vivent dans cette ville ?

Le vieil homme répond :

– Comment étaient les gens dans la cité d’où tu viens ? 
– Ils étaient bons et accueillants , j’y avais de nombreux amis , j’ai eu de la peine à les quitter !
– Tu trouveras les mêmes ici, répond le vieil homme.

Un marchand qui faisait boire ses chameaux non loin de là a entendu les deux conversations , à peine le deuxième étranger s’est il éloigné qu’il s’adresse au vieillard sur un ton de reproche :

– Comment peux tu donner deux réponses complètement différentes à la même question ?

– PARCE QUE CHACUN PORTE SON UNIVERS DANS SON CŒUR, LUI REPOND LE VIEILLARD

Deux amis

C’est l’histoire de deux amis qui marchaient dans le désert. A un moment donné, ils se disputèrent et l’un d’eux gifla l’autre. Ce dernier, endolori mais sans rien dire, écrivit dans le sable :

AUJOURD’HUI, MON MEILLEUR AMI M’A DONNÉ UNE GIFLE

Ils continuèrent à marcher puis trouvèrent un oasis, dans lequel ils décidèrent de se baigner. Mais celui qui avait été giflé manqua de se noyer et son ami le sauva. Quand il se fut repris, il écrivit sur une pierre :

AUJOURD’HUI, MON MEILLEUR AMI M’A SAUVÉ LA VIE

Celui qui avait donné la gifle et avait sauvé son ami lui demanda :

– Quand je t’ai blessé tu as écrit sur le sable, et maintenant tu écris sur la pierre. Pourquoi ? L’autre ami répondit :

– Quand quelqu’un nous blesse, nous devons l’écrire dans le sable, où les vents du pardon peuvent l’effacer. Mais quand quelqu’un fait quelque chose de bien pour nous, nous devons le graver dans la pierre, où aucun vent ne peut l’effacer.

Les Défauts…

Une vieille dame chinoise possédait deux grands pots, chacun suspendu au bout d’une perche qu’elle transportait, appuyée derrière son cou.

Un des pots était fêlé, alors que l’autre pot était en parfait état et rapportait toujours sa pleine ration d’eau. À la fin de la longue marche du ruisseau vers la maison, le pot fêlé, lui, n’était plus qu’à moitié rempli d’eau. Tout ceci se déroula quotidiennement pendant deux années complètes, alors que la vieille dame ne rapportait chez elle qu’un pot et demi d’eau. Bien sûr, le pot intact était très fier de ses accomplissements.

Mais le pauvre pot fêlé, lui, avait honte de ses propres imperfections, et se sentait triste, car il ne pouvait faire que la moitié du travail pour lequel il avait été créé. Après deux années de ce qu’il percevait comme un échec, il s’adressa un jour à la vieille dame, alors qu’ils étaient près du ruisseau:

– J’ai honte de moi-même, parce que la fêlure sur mon côté laisse l’eau s’échapper tout le long du chemin lors du retour vers la maison.

La vieille dame sourit :

– As-tu remarqué qu’il y a des fleurs sur ton côté du chemin et qu’il n’y en a pas de l’autre côté ? J’ai toujours su à propos de ta fêlure donc j’ai semé des graines de fleurs de ton côté du chemin et chaque jour, lors du retour à la maison, tu les arrosais. Pendant deux ans, j’ai pu ainsi cueillir de superbes fleurs pour décorer la table. Sans toi, étant simplement tel que tu es, il n’aurait pu y avoir cette beauté pour agrémenter la nature et la maison.

Chacun de nous, avons nos propres fêlures, nos propres défauts. Mais ce sont chacun de ces défauts qui rendent nos vies ensemble si intéressantes et enrichissantes à trouver ce qu’elle a de bon en elle.

Donc, à tous mes amis « fêlés, » passez une superbe journée et rappelez-vous de prendre le temps de sentir les fleurs qui poussent sur votre côté du chemin !

L’amitié est faite pour le sage, les âmes viles et corrompues n’y ont aucun droit. L’homme puissant a des esclaves, l’homme riche a des flatteurs, l’homme de génie a des admirateurs, le sage seul a des amis.

Antoine Léonard Thomas

 

L’amitié, c’est être un gardien devant la porte où cache sa vie privée, c’est être celui qui n’ouvrira jamais cette porte, qui à personne ne permettra de l’ouvrir.

Kundera